École du Carrefour
logo csap coultwitter-iconBI.pngphoto (1).jpg
Dans la région métropolitaine d’Halifax, l’éducation en français a démarré en 1978 avec l’ouverture au public de l’école Shannon, une école initialement réservée aux militaires et dont la gestion avait été transférée à l’administration du conseil scolaire anglophone de Dartmouth.

Après une dizaine d’années de revendications, le Carrefour du Grand-Havre ouvre ses portes le 1er septembre 1991. L’ouverture marque une étape cruciale pour les francophones de la région, étant l’une des premières écoles bâties pour les enfants de parents définis comme ayant droits selon la charte des droits. À la fois un centre scolaire et communautaire, le Carrefour desservait toute la population de la municipalité régionale d’Halifax jusqu’à ce que l’école secondaire du Sommet ouvre ses portes à Halifax.

À son ouverture, l’école recevait tous les élèves de la maternelle à la 12e année soit 530 élèves. Un nouveau Conseil d’école indépendant assure la gestion du premier établissement de ce genre dans la province. Avec une croissance annuelle d’environ 10% par année, le Carrefour se voit rapidement entourer de dix-sept roulottes. L’école Shannon doit même offrir une dizaine de classes pour combler les besoins en locaux.

Avec la construction de deux écoles élémentaires en 1999, le Carrefour voit sa mission être reléguée à l’éducation des élèves de la 7e à la 12e année. L’école reçoit les élèves de l’école Bois-Joli en 7e année et ceux de l’École Beaubassin en 9e année.

Les communautés scolaires continuent de grandir, et maintenant la région métropolitaine d’Halifax est desservie par quatre écoles élémentaires et deux écoles secondaires. L’école du Carrefour accueille maintenant les élèves de l’école Bois-Joli et l’école des Beaux-Marais à partir de la 6e année.

Le Carrefour du Grand-Havre abrite non seulement la partie proprement dite de l’école, mais offre aussi des locaux à la communauté, dont le CCGH.